Traverser le deuil

Véronique Gabier

Accompagnements
émotionnels

Véronique Gabier

« Qui n’ a pas connu l’absence, ne sait rien de l’Amour »

Christian BOBIN

 
Parler du deuil ou de la mort dans notre civilisation occidentale est souvent compliqué, voire tabou alors si vous êtes arrivé(e) jusqu’ici c’est que vous cherchez des solutions pour aller mieux.
Pour avoir expérimenté cette douloureuse traversée à plusieurs reprises, je vous comprends et peux vous accompagner au cœur de vos souffrances.
Souffrances qui m’ont été, moi aussi, bien familières, la perte de sens étant au cœur de ces questionnements inévitables :

Où est-il (elle) ?

Est-ce qu’il (elle) va bien ?

Pourquoi dois-je vivre celà ?

Des questions qui tournent en boucle et pour lesquelles on ne trouve pas de réponse.
Aussi, je peux vous accompagner à :
  • Mieux comprendre ce que vous traversez.
  • Prendre conscience de vos propres ressources pour avancer pas à pas.
  • Accueillir et apaiser vos émotions et ressentis tels que la colère, la tristesse et le manque.
  • Rompre avec  cette culpabilité qui vous interdit d’aller mieux.
  • Retrouver peu à peu le goût de vivre pour pouvoir poursuivre son chemin dans la vie et non la survie.
Pour cela j’utilise différents outils thérapeutiques que je détaille un peu plus loin sur le site.
On dit souvent que le deuil est une question de temps.
Ce qui est sans doute vrai, mais qui pour moi,  n’est pas suffisant car on peut aussi se perdre dans cet espace de temps.
Ce qui est important c’est d’être guidé – pas à pas – dans cet intervalle si douloureux et si compliqué, et de ne pas s’égarer dans les méandres du vide et du non-sens.
Même si cela paraît difficile au moment où vous lisez ces lignes, voire impossible,  je vous propose de vous guider dans cette « nuit noire de l’âme » que vous traversez.
Ainsi, vous prenez soin de vous, ainsi vous prenez soin de la personne disparue.
Un accompagnement « au coeur de vos mémoires ».
Vous trouverez en bas de la page suivante : « accompagner le deuil » un livret gratuit à télécharger.
Chaleureusement.
Véronique
 
 

« Il y a quelque chose de plus fort que la mort, c’est la présence des absents dans la mémoire des vivants ». Jean d’Ormesson

Il m’est apparu comme une évidence, à un moment donné de mon existence, presque à la croisée des chemins, de prendre une nouvelle direction professionnelle…

Vérité vs Réalité d’une constellation familiale

Lors de ma toute première constellation, il y a maintenant de cela quelques temps, j’ai représenté le père d’une amie. Je me suis retrouvée en face d’elle, j’avais pris au moins 30 cm… je me sentais immense ! C’était très étrange car je ne ressentais absolument rien pour elle, comme

Lire