Psychogénéalogie

Psychogénéalogie

Une rencontre avec l’histoire de nos ancêtres

« Tout ce qui ne remonte pas en conscience revient  sous forme de destin… »

Carl Gustav Jung

Consultations de psychogénéalogie

Tarifs

  • Séance 1h, 60€
  • Possible au cabinet ou en visio


LA PSYCHOGÉNÉALOGIE

C’est Anne Ancelin Schützenberger, psychologue, psychothérapeute et professeur émérite à l’université de Nice-Sophia-Antipolis qui est la première à avoir mis en évidence le syndrome anniversaire.

Dès notre arrivée au monde, nous sommes  en possession d’un héritage émotionnel , la science est en train de le démontrer : nos émotions sont encodées dans nos gènes.

Tout ce que nos aïeux ont vécu, ressenti, réalisé,  a  laissé une empreinte plus ou moins profonde, qui va se transmettre de génération en génération.


HÉRITAGE ÉMOTIONNEL

Secrets de famille, non-dits, deuils non faits, conflits familiaux, drames, des événements non digérés ou non verbalisés, des situations restées inachevées qui vont s’imprimer dans l’inconscient familial pour faire irruption dans la vie d’un ou plusieurs descendants.

Un héritage invisible qui prendra différents visages : mal-être inexpliqué, blocage de vie, accidents, maladies, schémas répétitifs inexpliqués, sensation de ne pas être à sa place, échecs récurrents qui vont parasiter notre  liberté d’être et d’agir.

A noter que nos aïeux nous transmettent aussi des valeurs, des savoirs qu’ils mettent à notre disposition !

Aussi, chaque génération va donc reprendre  les « dossiers » inachevés des générations précédentes.


DÉROULÉ D’UNE SÉANCE

L’approche  consistera à étudier le génosociogramme du consultant. À partir d’un problème actuel, est réalisée une analyse des dates, des prénoms et des événements de l’histoire familiale afin de mettre en lumière la solution mise en place dans l’histoire familiale qui aujourd’hui, est devenue une limite et mettre à la conscience du consultant les répétitions transgénérationnelles.

La démarche requiert de rassembler au préalable les informations majeures disponibles (prénoms, dates de naissance, dates de mariage, divorces, IVG, fausses couches, et tout événement majeur connu de l’histoire familiale).


DES ACTES EN RÉPARATION

Des actes en réparation peuvent alors être suggérés afin de rompre ou de restituer les liens toxiques selon le cas, et ainsi libérer la personne dans son présent.

La psychogénéalogie est une rencontre avec nos ancêtres et avec leur histoire.

Accepter, accueillir, comprendre cette histoire avec le cœur pour enfin s’en libérer . 

« Si notre passé nous rattrape, c’est pour nous aider à le dépasser ».