Un Amour , Des Amours … Désamour…

Un Amour , Des Amours … Désamour…

Un Amour , Des Amours … Désamour…

Ah l’Amour… vous savez, l’amour avec un grand A ? Cette quête du Graâl  que tout le monde cherche : le seul, le vrai, le grand, l’ultime… Amour, si difficile et complexe à trouver… et à garder.

Alors « Les histoires d’amour finissent elles toujours mal en général ? »…Ne croyez pas si bien dire, s’il est vrai que certaines histoires d’amour sont bien réelles dans nos vies et dans l’histoire familiale, ( et Dieu merci),  il existe aussi tellement d’histoires sentimentales malheureuses qui se répandent sur les descendances.

Pourquoi est-ce souvent si difficile de vivre une histoire amoureuse harmonieuse ?

Vous vous doutez bien que la réponse est complexe, car plurifactorielle, et que chaque cas est différent. Mon travail étant de « pister » les aléas des mémoires transgénérationnelles,  arrêtons-nous quelques instant sur  deux  mémoires  transgénérationnelles  fréquentes de la relation amoureuse.

1/Le chantage et la manipulation ou comment l’argent et l’amour, deux magnifiques  énergies de vie, peuvent .. détruire notre vie.

Quel scénario destructeur que ces femmes d’antan, dépourvues d’instruction , sans métier, qui vivaient au crochet de leurs maris. Aucun droit et un seul devoir : donner des enfants à leur mari. Pas le droit d’exister dans une société construite par des hommes, et pour Les hommes, sans lois qui auraient pu les défendre.

Il aura donc fallu attendre Juillet 1965 pour qu’une femme puisse avoir un compte bancaire à son nom. Ce n’est pas si vieux que cela (…c’est mon année de naissance). Ces femmes, dépendantes et malheureuses,  coincées entre le marteau et l’enclume, vivant sans argent et sans amour, sont pour certaines mortes sous les coups du mari  ou bien… en couche au bout de la 10ème grossesses…

Bien sûr, aujourd’hui la situation de la femme (dans nos pays occidentaux) a évolué. La plupart du temps, la femme travaille.  Mais les descendantes de ces aïeules soumises, malgré leur autonomie financière, vont rester en « fidélité inconsciente« à ces mémoires transgénérationnelles. Elles risquent d’être attirées par des hommes manipulateurs, qui bien sûr ne les respecteront pas, et qu’elles n’arriveront d’ailleurs pas à quitter.

2/ Le mariage « arrangé » ou comment l’amour et le territoire ne font pas bon ménage.

Pendant de nombreuses générations , les mariages étaient systématiquement arrangés lorsque des enjeux financiers rentraient en ligne de compte par exemple, les terres agricoles.  Comment agrandir son territoire et asseoir sa renommée ? Et bien tout simplement, en arrangeant un mariage. Unir deux jeunes gens qui ne se connaissent pas pour le meilleur … mais aussi pour le pire ! Alors bien sûr, l’amour peut venir avec le temps bien sûr… ou pas. Ainsi vont s’installer dans le couple peu à peu des relations conflictuelles, compliquées , des tromperies et jusqu’à  la violence.

Les conséquences transgénérationnelles peuvent être , soit de rester célibataire pour ne pas reproduire, même si la solitude est pesante, soit de vivre plusieurs échecs consécutifs des relations amoureuses avec répétition de relations conflictuelles, mais aussi de ne jamais arrivé à quitter une relation qui n’a plus lieu d’être.

Il faut savoir que la rencontre amoureuse c’est d’abord la rencontre de deux inconscients , et  pas n’importe lesquels. Très souvent, l’union de deux êtres est une réparation inconsciente d’un évènement douloureux :  « J’ai absolument besoin de toi pour réparer mon histoire et tu as absolument besoin de moi pour réparer la tienne » Dr Salomon SELLAM. D’où l’importance de mettre en lumière et en conscience certains épisodes de l’histoire familiale afin d’être acteur de sa vie et de ses choix, et de ne plus être la marionnette de nos histoires amoureuses.