Blog

Publications de Véronique Gabier

Le deuil : la fin d’un rêve et le début d’une nouvelle histoire

En cette traditionnelle période de la Toussaint, je ne pouvais pas passer à côté d’un  sujet qui me tient à cœur, puisqu’il a fait partie des nombreuses épreuves que j’ai dû traversées : le deuil. Et pour que notre civilisation occidentale évolue, nous allons devoir, entre autres, reconsidérer notre regard sur la Mort. « La mort ne surprend point le sage, il est toujours prêt à partir » Jean de la Fontaine. Tout est en perpétuel mouvement, tout change, tout disparait, tout se transforme… Je ne vous apprends rien :  le changement est omniprésent. Et pourtant, en observant notre société, le contraire nous est

Lire

L’origine émotionnelle d’une maladie

Aujourd’hui, je voudrais vous parler d’un sujet qui touche l’ensemble de nous tous : la maladie. Et d’ailleurs lorsque j’écris : Mal-a-dit pour parler de « maladie » , notre cerveau le plus récent,  le néo cortex, ne pourra qu’en contester l’écriture , ce  qui est vrai d’un point de vue purement linguistique. Mais d’un point de vue sémantique (symbolique) notre cerveau archaïque, lui, c’est bel et bien ce qu’il entend et ce qu’il intègre car la grammaire, et l’orthographe, il n’en a que faire ! En étant malade, nous serions donc face à un mal, qui nous touche au

Lire

La Stratégie d’Attente….

La Stratégie d’attente…. Toute petite déjà j’attendais. Quoi ? Alors ça Dieu seul le sait. Le regard vague, l’esprit ailleurs, Etait ce déjà des jours meilleurs ? Je n’en sais rien à vrai dire, Mais je sais que j’ai toujours attendu . Que ma mère rentre de son travail pour me faire à manger Qu’on me parle de la vie d’avant lorsque mon père était parmi nous, Qu’on veuille bien jouer avec moi à l’école, Plus tard, qu on veuille bien m’inviter à danser , Qu’on veuille bien me sauver de situations désespérées, Que la vie me présente sur un

Lire

Ça revient comme un boomerang !

Ce n’est ni en changeant le lieu, ni l’événement, ni le travail, ni la personne que s’opérera la transformation dont nous avons besoin. Mais ça peut fonctionner un certain temps, c’est vrai, … on est galvanisé au début : tout nouveau, tout beau ! Très vite, la vie nous resservira sur un plateau tout ce qui n’a pas été « digéré »…Ça revient comme un boomerang.. et ça fait mal en plus… S’il n’y a pas de vraie prise de conscience, de travail sur soi en profondeur, il n’y aura aucun VRAI changement qui puisse être pérenne ! »   Véronique G.  

Lire

Petit excès de poids des mots

D’après un récent sondage, les femmes avec un petit excès de poids vivraient plus longtemps que les hommes qui le font remarquer…. Çà vous fait rire ? Il n’empêche que, face au diktat de la minceur que nous imposent les magazines, et les « standards  de la beauté contemporaine »… (oui contemporaine car il y a eu des époques ou la rondeur était de rigueur), et bien face à toute cette propagande esthétiquement commerciale… parfois, on a l’impression de ne pas faire le poids ! Et oui, le poids des mots qui nous agressent (a-graissse), être sur la réserve et voire même être quelqu’un

Lire

Rien ne sert de lutter, nos émotions arrivent à point

A vouloir toujours lutter contre ses émotions, on en ressort toujours perdant. En tout cas, c’est ce que j’ai pratiqué pendant de nombreuses années où je m’étais donc complètement « dissociée » de mes émotions : A renoncer à un projet qui tient à cœur par peur du changement et que ça ne marche pas, A ne pas montrer ses sentiments à une personne que l’on aime par peur du rejet, A ne surtout pas montrer sa tristesse en contenant ses larmes, Et même à cacher sa joie… parce qu’on ne sait jamais … ce qui peut arriver après… Réprimer sa colère parce

Lire
EFT lyon

Et si, et si, et si?…

Et si ça marche pas ? Et si je n’y arrive pas ? Et si c’est pas possible ? Et si  il/elle n’accepte pas ? Et si je suis pas à la hauteur ? Etc, etc… Vous vous reconnaissez sans doute comme la plus part d’entre nous à travers ces injonctions qui nous polluent consciemment et inconsciemment l’existence, qui piratent nos projets, qui déstabilisent notre confiance, qui verrouillent nos rêves , qui entravent notre liberté, et qui nous isolent dans notre immense prison intérieure celle de la Peur…Normal, c’est notre cerveau dit reptilien/archaïque qui n’a qu’un but à notre égard et c’est une intention très positive

Lire