Blog

Publications de Véronique Gabier

Dépression vs Nuit noire de l’âme

Au premier abord la dépression semble avoir beaucoup de points communs avec ce que l’on appelle « la nuit noire de l’âme ». Et pourtant il n’en est rien. Ce que l’on appelle « Dépression » trouve ses racines dans des déséquilibres : des schémas de pensée malsains, des pertes personnelles,  maladies mentales,  maladies physiques, abus, transgénérationnels etc. La dépression peut souvent être traitée et parfois guérie avec des médicaments, une thérapie cognitivo-comportementale (TCC), des pratiques de pleine conscience, des changements de style de vie, etc. D’un autre côté, la nuit noire de l’âme s’apparente à ce qu’on appellerait « une crise spirituelle et existentielle »,

Lire

Miroir, mon beau miroir

Et puis un jour, tu te regardes dans le miroir et tu te vois comme tu es. Tu comprends que le beau de la vie, c’est ça, avoir résisté à tout, aux tempêtes du destin, aux peurs, aux douleurs qui t’consomment, à la méchanceté des gens, aux hypocrisie, à l’adversité. Ce qui est bien, c’est d’avoir construit quand même malgré tout quelque chose, même quand tout semblait s’écrouler, avoir su se battre pour garder debout ton petit royaume. Et puis un jour, tu te regardes dans le miroir et, au diable cette nouvelle ride, les signes du temps qui passe

Lire

C’est juste votre prénom..

Le Prénom et le nom n’ont pas tout à fait la même histoire. Le prénom était ce qu’on appelait le « nom de baptême » et a existé bien avant le nom de famille. Jusqu’au XIIe siècle c’était la seule dénomination. Puis, suite à une forte démographie dans les villages, et pour se différencier, on a ajouté un « surnom » par rapport au physique de la personne, au métier, au lieu…qui est devenu le nom de famille se transmettant de génération en génération. Ainsi : Pierre DUPONT n’était autre que « le Pierre qui habitait à côté du pont

Lire

Faire des liens sur nos lieux de vie

« Rue de Beauregard, rue de Mont-brillant, St Clair, » 3 adresses pour une même quête : clairement, il faut bien admettre que je suis ici pour mettre en lumière et mettre de la conscience  sur certains évènements de mon histoire  (mais pas que…). Et vous , où habitez-vous ? Avez-vous remarqué au cours de votre vie des répétitions  ou similitudes dans les noms de vos différents lieux de vie ? C’est un vrai jeu de piste , amusant et troublant. En effet, les endroits où nous vivons et, où nous avons habité, peuvent nous donner des indications sur ce que nous sommes venus réparer,

Lire

Ces métiers qui réparent

« Et toi tu fais quoi dans la vie ? Petite, Je voulais être « Infirme-hier », un « soi-niant »qui voulait sans doute « soi-nié » une partie blessée de moi-même et puis la vie  a tout fait pour que je devienne « secret à taire ».  Mais qu’y avait-il donc à découvrir dans cette famille ? Pourquoi tant de « Gens d’arme » dans cette branche de la famille ?     Et toi au fait  c’est quoi ton métier ? Moi  ?  j’ai toujours rêvé d’être une hotesse de l’air  ! Je sais pas pourquoi ? Je me sens bien dans les airs, dans les avions et en montagne

Lire

Mes valeurs, Mes amours

Imaginez . Vous tenez une pièce d’argent dans votre main et vous passez devant un mendiant. Vous gardez cette pièce et vous la  mettez  bien au fond dans votre poche . En agissant ainsi, nous nous séparons de l’énergie de l’argent. Cette petite anecdote n’est pas là pour juger celui qui ne donne pas, mais  pour parler d’un sujet, ô combien  difficile ,qui suscite souvent , malaise, culpabilté, colère, jalousie, etc : notre relation à l’Argent. Un sujet tabou (surtout en France) et pourtant notre société est articulée  autour de cette quête du Saint Graal. La plus part du temps nos difficultés

Lire

L’âme hors

En préambule de séances, ma première cible de travail est le décodage de votre prénom. Que ce soient à travers la langue des oiseaux, l’origine du Saint, le symbolisme des lettres, les anagrammes,  et plus récemment les lettres Hébraïques , il est tout à fait possible de mettre en lumière un conflit avec la composante des lettres de votre prénom ainsi  que sa phonétique. Le langage des oiseaux est un langage très ancien, subtil et aérien , à travers lequel il ne suffit pas d’écouter les mots utilisés par la personne, mais il faut entendre (en-tendre ) donc « tendre ensemble » vers

Lire

Un Amour , Des Amours … Désamour…

Ah l’Amour… vous savez, l’amour avec un grand A ? Cette quête du Graâl  que tout le monde cherche : le seul, le vrai, le grand, l’ultime… Amour, si difficile et complexe à trouver… et à garder. Alors « Les histoires d’amour finissent elles toujours mal en général ? »…Ne croyez pas si bien dire, s’il est vrai que certaines histoires d’amour sont bien réelles dans nos vies et dans l’histoire familiale, ( et Dieu merci),  il existe aussi tellement d’histoires sentimentales malheureuses qui se répandent sur les descendances. Pourquoi est-ce souvent si difficile de vivre une histoire amoureuse harmonieuse ? Vous vous doutez

Lire

Le passage..

Si l’on réfléchit à cet état de crise sanitaire qui  concerne plusieurs milliards d’individus,  on a du mal à réaliser l’ampleur de ce qui se  profile devant nous  tant au niveau individuel  que collectif.   Chacun et chacune de nous appréhende cette situation  du mieux qu’il le peut,  avec des disparités de situations allant de l’isolement complet,  à une plus ou moins grande solitude, une surcharge mentale, un épuisement physique et pour tous un sentiment profond que quelque chose (nous) arrive qui dessinera ou redessinera  l’avenir de notre monde d’une  toute autre façon. Il est certain que  revenir au monde

Lire

Les vibrations d’un monde meilleur

Être hypersensible dans un monde fou à lier, me direz-vous, quelle drôle d’idée !. Regarder notre monde actuel, avec notre âme au bord du cœur, c’est visionner un film … d’horreur. Être à fleur de peau, la larme au coin de l’œil toujours prête à vouloir s’évader…loin… Les personnes hypersensibles voient bien au-delà de ce qui est visible, elles ressentent, frissonnent, vibrent l’intensité. La plupart du temps, elles parlent une langue bien vivante , celle du cœur, qu’elles ont apprises, non pas sur les bancs de l’école,  mais grâce à leur trajectoire de vie. Les personnes sensibles savent sourire et s’émerveiller pour

Lire